Réflexions spirituelles

Un livre caché

By janvier 31, 2020 No Comments

J’ai cherché au fin fond du désert, dans les profondeurs des mers, au milieu de l’étendue des cieux, au sommet des montagnes lointaines, et je n’ai rien trouvé.

J’ai poursuivi ma quête auprès des grands sages, des philosophes et des hommes de sciences, et je n’ai toujours rien trouvé. Bien déterminé à avoir une réponse, j’ai frappé aux portes des fortunés, des détenteurs de pouvoir, mais là encore rien. J’ai goûté aux plaisirs terrestres, mais l’horizon semblait encore une fois vide.

A bout de souffle et prêt à abandonner ma quête effrénée… au détour d’une ruelle enchantée de lumières scintillantes de Noël, j’ai entendu une petite voix… je m’interroge, était-ce un appel ?

Je m’approche lentement, je m’arrête devant une petite table bancale mal agencée sur laquelle reposent de vieux livres poussiéreux. J’aperçois caché entre deux ouvrages, un petit livre noir froissé portant un titre doré sur la couverture. Je ne sais pour quoi j’ai eu envie de le prendre. J’interroge le vendeur qui me sourit : « C’est le dernier exemplaire et de loin le meilleur choix, vous ne le regretterez pas ». Je m’en vais l’air hagard et un peu curieux.

J’entre chez moi, je ferme la porte de ma chambre derrière moi et j’ouvre mon petit livre noir. Au hasard d’une page mon regard s’est posé sur une phrase poignante : « Sois pour moi un rocher protecteur, une forteresse, où je trouve mon salut ! » Dans une grande émotion je venais enfin de trouver ma réponse ! Elle était juste là à côté de moi au coin de ma rue. J’ai cherché si longtemps, je me suis épuisé, et lui n’attendait que le moment où j’entendrai sa voix. J’ai lu tout sur lui et j’ai compris, que pour moi il avait donné sa vie. Son rêve le plus cher était de devenir pour moi ma forteresse et mon rempart. Après cette rencontre extraordinaire je pars maintenant, je m’en vais raconter ma découverte au monde entier, je n’ai plus besoin de chercher mais de témoigner que Jésus est ma forteresse !

Jésus aime se laisser trouver, se dévoiler dans le silence d’une chambre, dans la solitude, loin des fastes et des lumières de la fête de Noël. Son plaisir est de se faire connaître à la lumière de la Parole de Dieu. Né dans la discrétion et la bassesse d’une étable, on le trouve aussi dans les pages d’un livre semblant parfois insignifiant, prenant la poussière dans le coin d’une bibliothèque. Le Roi des Rois ne cherche pas la gloire que veulent lui prêter les hommes, lui qui a pourtant quitté son trône majestueux dans les cieux pour redonner à l’homme sa gloire perdue en Éden.

Par Amélie Géran, collaboratrice BIA-ANN et Revue Adventiste

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply