CoronavirusInternationales

Services de culte en ligne : Le Premier ministre de la Jamaïque félicite l’Église adventiste

By septembre 5, 2020 No Comments

9 août 2020 | Lucea, Hanovre, Jamaïque | France Chambers / DIA

L’Église adventiste du septième jour en Jamaïque a récemment été félicitée par le Premier Ministre Andrew Holness alors qu’il s’adressait à la congrégation à l’Église adventiste du septième jour de Lucea, à Hanovre. Le 8 août 2020, Andrew Holness a félicité l’église car elle a été l’une des premières à avoir organisé le culte en ligne et il a fait remarquer que c’était ainsi qu’il fallait faire pour être socialement responsable. Le Premier Ministre Andrew Holness participait au culte d’adoration à l’Église adventiste de Lucea lors de son weekend de visite dans plusieurs communes de l’ouest de la Jamaïque.

« Le gouvernement n’a jamais fermé une quelconque église dans le cadre du Disaster Risk Management Act (la Loi sur la Gestion des Risques de Catastrophe), » a dit Andrew Holness. « Nous n’avons jamais interdit aux églises d’ouvrir, mais les églises elles-mêmes ont décidé qu’il était préférable de fermer leurs lieux de culte et d’organiser les services de culte en ligne. Il se trouve que je sais que l’Église adventiste du septième jour a été l’une des premières églises à l’avoir fait, et j’étais ravi, car j’ai considéré cela comme un signe de responsabilité sociale.

Les églises en Jamaïque ont organisé leurs services en ligne dès le 21 mars 2020 – 11 jours après la confirmation du premier cas de COVID-19 dans le pays. Le gouvernement a ensuite procédé à la mise en place de mesures restrictives comprenant des protocoles qui limitaient le rassemblement de groupes dans tous les espaces publics, y compris les lieux de culte. L’église a ensuite mis en œuvre des procédures supplémentaires pour ses congrégations et a établi une interface en ligne pour les services de culte, avec une émission phare baptisée JA Adventists Online. L’appellation a été utilisée chaque semaine dans chacune des cinq fédérations qui composent l’Union Jamaïcaine. Elle a eu un tel impact qu’elle a été présentée aux nouvelles en heure de grande écoute à la télévision jamaïcaine le 7 avril, pour son innovation et son caractère inclusif, même pour les enfants, ont indiqué les dirigeants de l’église.

Les membres d’église écoutent le Premier Ministre Andrew Holness lors de son intervention dans un service de culte à l’église adventiste de Lucea à Hanovre, en Jamaïque, le 8 août 2020. [Photo : Facebook/DIA]

Plusieurs églises adventistes en Jamaïque ont commencé à rouvrir prudemment à la mi-juin.

Selon le Premier Ministre Andrew Holness, ces actions étaient proactives et constituaient un signe de leadership, tout en mettant en avant la démarche comme un exemple à suivre que les autres institutions devraient suivre alors que le pays fait face à la pandémie de COVID-19.

« C’était un signe que l’église exerçait un leadership et c’est ce que nous voulons voir, » a poursuivi Andrew Holness. « Nous voulons voir nos institutions et organisations nationales faire preuve de leadership. Nous pensons que la démonstration très tôt du leadership a porté ses fruits en réduisant le nombre de cas et en veillant à ce que la Jamaïque ne soit pas comptée parmi les pays qui auraient pu connaître des flambées importantes. »


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply