ADRAInternationales

ROUMANIE : 1 461 PERSONNES REÇOIVENT DE L’AIDE AU COURS DE LA 23ÈME SEMAINE DU PROJET « COVID-19 DE SOUTIEN HUMANITAIRE ».

By septembre 11, 2020 No Comments

L’AIDE HUMANITAIRE OFFERTE PAR ADRA ROUMANIE CONSISTE EN L’INFORMATION, LA SENSIBILISATION, LE CONSEIL ET LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ALIMENTAIRES ET D’HYGIÈNE

01 septembre 2020 | Bucarest, Roumanie | ADRA Roumanie | EUD-News

Et au cours de la semaine 23, ADRA Roumanie poursuit la lutte contre COVID-19, en se concentrant sur les victimes touchées par le virus. Qu’il s’agisse de personnes défavorisées ou de familles à très faible revenu, de personnes âgées ou d’enfants, ADRA trouve toujours un moyen de répondre à chaque catégorie.

Dans le 23ᵉ « Soutien humanitaire COVID-19 », l’équipe ADRA a atteint 1 461 personnes, dont 1 396 adultes qui démènent pour assurer des conditions de vie décentes ; 46 sont des personnes âgées seules ayant des besoins de subsistance aigus ; 10 sont des immigrants ; et 9 sont victimes de violence domestique.

Ainsi, dans la seule semaine du 9 au 15 août, le projet ADRA « Soutien humanitaire COVID-19 » a ainsi concrétisé les services spécialisés adaptés aux besoins spécifiques provoqués ou amplifiés par le contexte COVID-19 pour 1 461 bénéficiaires, de la manière suivante : 1 174 personnes ont reçu une alimentation de base pour vivre décemment et pour pouvoir traverser plus facilement ces journées de crise, dont 75 ont reçu un repas chaud à domicile tous les jours ; 250 nouveau-nés ont reçu des kits bébés et de l’aide au début de leur voyage, selon les besoins ; 23 autres ont été logées ; 14 ont bénéficié d’une assistance sociale et de conseils psychologiques en cas de crise.

L’aide humanitaire offerte par ADRA Roumanie consiste en l’information, la sensibilisation, le conseil et la distribution de produits alimentaires et d’hygiène. Les services et produits ont été fournis par le personnel qualifié de l’équipe ADRA qui a agi en suivant les politiques et les règles de sécurité et de sûreté imposées par les lois en vigueur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Groupe de communication stratégique, du ministère de la Santé, de l’Inspection générale des situations d’urgence (IGSU), en partenariat avec les autorités locales et les institutions accréditées. Certains services spécialisés ont été externalisés.

« Lorsque vous travaillez avec des bénéficiaires, en plus de la structure générale d’un projet, vous devez l’adapter aux besoins. Et nous, en tant que spécialistes dans le domaine social, nous nous efforçons de répondre aux personnes à différents niveaux (social, financier, psychologique et culturel) », a déclaré Alina Bordaș-Mohorea, psychologue/spécialiste en psychothérapie, ADRA Roumanie. Elle a poursuivi : « Les interventions psychologiques de cette période sont conformes aux principes du conseil en cas de crise pandémique, les bénéficiaires ressentant fortement le besoin de certitude, de stabilité et de contrôle de l’extérieur. [Donc] parce que ces choses qui semblaient sûres auparavant sont maintenant entachées d’incertitude, nous nous concentrons sur le développement de la capacité du bénéficiaire à travailler, en interne et en externe, avec ce qu’il possède actuellement. Les objectifs sont fixés à court et moyen termes, et nous mettons en évidence les ressources dont ils disposent, afin que, dans un monde confus, nos bénéficiaires puissent maintenir leur santé mentale ».

« Les personnes qui sont impliquées dans les projets ADRA ont la caractéristique de ressentir continuellement le besoin d’aider les familles dans le besoin parce qu’elles ont le désir de répandre les bénédictions reçues de Dieu », explique Anca Țepuș, psychologue, spécialiste en psychothérapie, ADRA Roumanie. « Cette réaction est contagieuse et engage d’autres acteurs dans le processus qui constatent la joie qu’elles ressentent en aidant les autres. Tout ce que nous avons à faire, c’est de nous laisser guider par Lui chaque jour, car cela nous ouvrira les yeux et le cœur pour observer les besoins de ceux qui nous entourent ».

Dans le cadre du projet « Soutien humanitaire COVID-19 », spécialement créé pour la situation actuelle, ADRA Roumanie vise à réduire les risques générés par le virus COVID-19 au sein de la population, l’objectif est atteint en promouvant des mesures préventives et une adaptabilité socio-économique, et en assurant le besoin de marchandises afin de maintenir la sécurité.

En savoir davantage sur ADRA Roumanie

Depuis 1990, ADRA Roumanie a participé à des projets spéciaux pour fournir des soins aux bénéficiaires dans tout le pays. Diriger son projet sous la devise « Justice – Compassion – Amour », ADRA Romanie apporte joie et espoir aux bénéficiaires âgés, une devise qui permet de promouvoir une meilleure valeur et la dignité humaine pour l’avenir. En tant que fournisseur de services sociaux agréés, ADRA Romanie fait partie du réseau ADRA International, l’organisation humanitaire mondiale de l’Église adventiste du septième jour. En tant qu’une des organisations non gouvernementales les plus répandues dans le monde, le réseau est actif dans plus de 130 pays et des projets sont mis en œuvre sur la base de la philosophie selon laquelle l’entraide combine la compassion avec l’esprit pratique, en s’adressant aux personnes dans le besoin, sans qu’elles soient d’une race, d’une ethnicité, d’une orientation politique ou d’une religion particulière. L’objectif est de fournir un service humain afin que le monde puisse coexister comme prévu.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply