FamilleRéflexions spirituelles

Pasteur Ted Wilson et Nancy Wilson parlent de la Semaine de l’Unité Familiale

By septembre 13, 2020 No Comments

4 septembre 2020 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Ted N.C. Wilson et Nancy Wilson | DIA

Salut, les amis ! Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet très particulier : la famille ! Et je suis ravi que Nancy, ma belle épouse, puisse se joindre à moi. Cela semble presque impossible, mais le 14 septembre de cette année, Nancy et moi célébrerons 45 ans ensemble ; et nous remercions le Seigneur pour chaque précieux jour qu’il nous a donné !

Nancy Wilson (NC) : Oui, et je dois dire que ces années ont passé très vite ! Et pendant ce temps, Dieu nous a bénis avec trois belles filles et, plus tard, avec trois beaux-fils très chers. Ensemble, ils nous ont bénis avec 11 précieux petits-enfants ! Nous sommes tellement reconnaissants au Seigneur et nous considérons la famille comme l’un des plus importants dons que Dieu ait fait aux êtres humains.

Ted Wilson (TW) : Tout a commencé dans le jardin d’Éden lorsque Dieu a déclaré : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ». Façonnant Ève à partir d’une côte prise d’Adam, Dieu la présenta à Adam, qui déclara avec délice : « Voici cette fois celle qui est faite des mêmes os et de la même chair que moi ». Et lors de la toute première cérémonie de mariage, Dieu a béni l’heureux couple, les encourageant ainsi : « Reproduisez-vous, devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ! ».

NW : Bien sûr, nous savons que les choses ne sont pas restées ainsi parce que le péché a pu entrer dans cette première famille, affectant toute la race humaine. Cependant, Dieu avait un plan de salut. Il se souciait des individus et des familles. L’espoir d’un futur Sauveur a donné de l’espoir et du courage à nos premiers parents, et il continue à nous en donner aujourd’hui !

TW : Alors même que nous vivons dans un monde déchu et que nous devons relever les nombreux défis qui en découlent, Dieu a conçu la famille pour qu’elle soit une lumière resplendissante pour Lui. Nous lisons dans le beau livre « Le foyer chrétien », un livre que j’espère que vous connaissez, à la page 15 : « La société est composée de familles, et sera ce qu’en feront les chefs de ces dernières. C’est du cœur que procèdent les ‘sources de la vie’, et le cœur de la société, de l’Église ou de la nation, c’est la famille. Le bien-être de la société, les progrès de l’Église, la prospérité de l’État dépendent des influences familiales ».

NW : « Le foyer devrait correspondre à tout ce que ce mot implique » ; nous lisons toujours dans « Le foyer chrétien » : « Il devrait être un coin du ciel sur la terre, un endroit où les affections sont cultivées […]. Notre bonheur dépend de cette culture réciproque d’amour, de la sympathie et de la vraie courtoisie. La plus belle illustration du ciel est un foyer dirigé par l’Esprit du Seigneur ». Bien sûr, on ne peut pas avoir le foyer que Dieu désire pour nous sans l’avoir comme élément principal.

TW : L’un des meilleurs moyens pour une famille d’y parvenir est de prendre le temps, matin et soir, d’avoir un culte en famille. Le culte en famille est un bon moment pour faire participer les enfants ! Nos filles aimaient bien ce moment quand elles vivaient chez nous. Faites en sorte que ce soit intéressant, agréable et pas trop long. Chantez ensemble, lisez ensemble, priez ensemble.

NW : Dieu peut aider à apporter la paix et la joie dans le foyer, et il peut aider tout le monde à travailler ensemble. Lorsque je pense aux familles et à la façon dont cela peut devenir très compliqué, alors que nous sommes entraînés dans tant de directions, je réalise à quel point il est essentiel que les enfants sentent faire partie de la cellule familiale, qu’ils ne soient pas seulement des membres passifs dont on s’occupe et qu’on dorlote. Impliquez-les dans les tâches ménagères adaptées à leur âge, par exemple en aidant à nettoyer ou à tout ranger. Et vous savez, lorsque vous demandez quelque chose à un enfant, quand il est tout petit, il ne le fera peut-être pas comme vous l’auriez fait, mais il a besoin de l’expérience nécessaire de ranger ses jouets, d’essayer de faire son lit ou d’accomplir d’autres tâches adaptées à son âge. Impliquez-les dans le dialogue familial. Si les enfants apprennent très tôt à assumer des responsabilités, ils auront un sentiment d’appartenance à la famille, sachant qu’ils en sont une partie importante.

TW : Alors que Dieu a conçu l’unité familiale, il a aussi créé une famille plus grande, la famille de Dieu, où nous sommes tous frères et sœurs en Christ ! L’Église Adventiste du Septième Jour est une merveilleuse famille mondiale qui compte plus de 21 millions de membres dans le monde entier ! L’une des joies que Nancy et moi avons éprouvée en voyageant dans divers endroits, bien sûr avant la pandémie du coronavirus, a été de découvrir de première main la joie de cette famille mondiale en Christ ! En fait, nous pouvons maintenant aussi en faire l’expérience à travers diverses activités de sensibilisation par voie électronique. Pouvoir chanter et adorer ensemble, voir comment la famille mondiale de l’Église s’occupait de ceux qui l’entouraient, partageant la bonne nouvelle du retour du Christ, et le fait encore aujourd’hui, selon ses propres capacités, est une chose passionnante à voir ! Et maintenant, même en cette période difficile, la famille de l’Église adventiste mondiale se rassemble de manière nouvelle et passionnante, s’encourageant mutuellement et tendant la main à un monde désespéré.

NW : Et maintenant plus que jamais, il est important d’être « missionnaires chez soi ». Ellen White nous dit : « Tout le monde ne peut être missionnaire dans les pays lointains, mais on peut l’être dans sa famille et parmi les voisins. Il existe plusieurs manières pour les membres d’église de faire connaître le message à ceux qui les entourent. L’un des meilleurs moyens est de vivre une vie chrétienne utile et désintéressée ».

TW : C’est une merveilleuse façon pour nous tous, en tant que membres de la famille de Dieu, de nous rassembler pour le servir, à travers l’implication totale des membres. En fait, la semaine prochaine est la « Semaine de la famille ». Organisée par le Département de la famille de la Conférence Générale, c’est une occasion particulière de mettre en lumière la famille, à la fois comme individus et comme Église. Des ressources documentaires sont disponibles sur le lien ci-dessous.

TW : Que le Seigneur vous bénisse et vous encourage maintenant, sachant que vous faites partie de Sa famille, que vous êtes Son fils, Sa fille, et que nous sommes tous frères et sœurs en Christ.

Prions ensemble :

Père céleste, nous Te remercions d’avoir créé l’unité de la famille ; d’avoir créé une opportunité pour nous, afin qu’ensemble, non seulement nous puissions profiter les uns des autres, mais aussi que nous puissions donner un merveilleux témoignage à beaucoup de personnes dans le monde, que lorsque Jésus est au centre de nos vies et de nos foyers, Tu puisses faire de nos familles l’un des moyens de témoignage les plus puissants de la planète. Merci de nous avoir écoutés et, Seigneur, bénis-nous de façon particulière cette semaine en tant que famille. Et que nous puissions être une famille qui se concentre chaque jour sur l’union, grâce à ta puissance, jusqu’à ce que nous te voyions retourner sur les nuages, pour être chez nous pour toujours dans la précieuse famille de Dieu. Nous te le demandons au nom du Christ, amen.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply