Réflexions spirituelles

L’impact remarquable d’Ellen White – Ted Wilson

By septembre 12, 2020 No Comments

28 août 2020 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Ted N.C. Wilson / Traduction DIA

Salutations, mes amis ! Aujourd’hui, pendant notre temps ensemble, j’aimerais partager une histoire avec vous. C’est une histoire personnelle, une histoire qui m’a aidé à comprendre de manière très concrète un trésor que Dieu a donné au peuple des derniers jours.

Il y avait un homme nommé William qui était ingénieur, agriculteur et homme d’affaires. Né en Irlande, il a émigré aux États-Unis vers 1870. Lui et sa femme, Isabella, ont vécu à Philadelphie où il a travaillé comme ingénieur dans la construction de locomotives. Finalement, ils se sont dirigés vers l’ouest des États-Unis, à Redwoods, en Californie du Nord, pour couper et transporter du bois avant de s’installer près de Healdsburg, où William est devenu fruiticulteur, éleveur de bétail et propriétaire d’un magasin de campagne.

Le couple a eu quatre enfants : William Junior, Ray, Nathaniel et Walter. À un moment donné, Isabella est devenue adventiste du septième jour, mais son mari, William, ne s’intéressait pas à la religion. C’était un homme bon, un bon citoyen, mais il ne s’intéressait pas tellement à la religion.

En 1905, des tentes furent érigées près de Healdsburg, en Californie, pour une réunion des adventistes du septième jour. Isabella et ses garçons y assistèrent, et elle invita son mari à se joindre à eux pour le service du sabbat. À sa grande joie, il accepta.

Alors que William était assis sous la tente, ce matin-là, l’orateur a commencé à expliquer la merveilleuse vérité sur Jésus, partageant le besoin de tous les pécheurs d’avoir un Sauveur et de permettre à Lui, Jésus, de changer leur vie. L’orateur lança un appel sincère et, à la surprise et à la joie d’Isabella et de sa famille, William se leva et s’avança, donnant son cœur au Seigneur. Il étudia ce précieux message de l’Avent pendant un an. Il ferma son magasin le jour du sabbat, faisant confiance à Dieu pour l’avenir. Il se fit baptiser, devenant plus tard ancien de l’Église adventiste du septième jour de Healdsburg. Le Christ avait changé sa vie.

Vous voyez, William et Isabella Wilson étaient mes arrière-grands-parents, et l’orateur qui avait prêché si sérieusement sur Jésus ce sabbat matin était Ellen G. White. Après la mort de James White, Ellen White s’était installée à Healdsburg et avait vécu près du Healdsburg College, qui deviendra plus tard le Pacific Union College.

Mon grand-père, Nathaniel, le troisième frère de ce groupe de quatre, se souvenait qu’Ellen White venait chez eux quand il était petit garçon, et qu’elle lui racontait avec amour des histoires, à lui et à ses frères, alors qu’ils étaient assis à ses pieds.

La famille Wilson doit une grande partie de sa connaissance de ce précieux message de l’Avent à l’activité directe, pratique et évangélique d’Ellen White. En fait, je dois vous dire que cela me réchauffe le cœur, voire me rend émotif, de penser à l’impact d’Ellen White sur la famille Wilson, non seulement pour son rôle prophétique, mais aussi pour avoir permis à Jésus de parler à travers elle pour amener mon arrière-grand-père au pied de la croix. Et pour nous, en tant que famille, les écrits de l’Esprit de prophétie prennent une valeur encore plus personnelle en raison de cette expérience.

Et aujourd’hui, je crois de tout mon cœur au ministère prophétique d’Ellen White pour de nombreuses raisons, mais surtout parce que ses écrits élèvent Jésus et la Parole de Dieu. Et ils sont si pratiques, si équilibrés ; j’aime la Parole de Dieu et j’aime l’esprit de prophétie.

« Notre foi grandit en regardant Jésus, qui est le centre de tout ce qui est beau et attirant », a écrit Ellen White. « Plus nous contemplons le céleste, moins nous voyons le désirable et l’attirant dans le terrestre. Plus nous fixons continuellement le regard de la foi sur le Christ, en qui sont centrées nos espérances de vie éternelle, plus notre foi grandit » (In Heavenly Places, p. 127).

Ce n’est là qu’un des nombreux exemples où Ellen White élève le Christ. Ses écrits sont remplis de messages d’encouragement et d’espoir.

Mais qui était Ellen White ? En bref, c’était une femme aux dons spirituels remarquables qui a vécu la plus grande partie de sa vie au XIXe siècle ; pourtant, grâce à ses écrits, elle continue d’avoir un impact révolutionnaire sur des millions de personnes dans le monde, y compris moi-même. Au cours de sa vie, elle a écrit plus de 5 000 articles de périodiques et 40 livres ; mais aujourd’hui, compte tenu des compilations de ses 50 000 pages de manuscrits, plus de 100 titres sont disponibles en anglais et de nombreux autres en plusieurs langues. En fait, elle est la femme écrivain la plus traduite de toute l’histoire de la littérature, et l’autrice américaine la plus traduite.

Ses écrits couvrent un large éventail de sujets, notamment la religion, l’éducation, les relations sociales, l’évangélisation, la prophétie, l’édition, la nutrition, les activités familiales, la jeunesse, la gestion et bien d’autres encore. Son chef-d’œuvre sur la vie chrétienne, « Le meilleur chemin », a été publié dans plus de 140 langues ; en fait, je dois vous dire que « Le meilleur chemin » est l’un de mes livres préférés, c’était le livre préféré de mon père parmi ceux de l’esprit de prophétie.

Les adventistes du septième jour croient qu’Ellen White était plus qu’une écrivaine de talent ; nous croyons qu’elle a été désignée par Dieu comme une messagère spéciale pour attirer l’attention du monde sur les Saintes Écritures et pour aider à préparer les gens au retour du Christ. Et je tiens à vous dire que je crois que cela va se produire très bientôt. De l’âge de 17 ans jusqu’à sa mort 70 ans plus tard, Dieu lui a donné environ 2 000 visions et rêves. La durée de ces visions variait de moins d’une minute à près de quatre heures. Les connaissances et les conseils reçus grâce à ces révélations, elle les a écrites pour les partager avec d’autres. Ainsi, ses écrits sont acceptés par les adventistes du septième jour comme étant inspirés, et leur qualité exceptionnelle est également reconnue par les lecteurs occasionnels.

Cependant, comme le dit le livre « Seventh-day Adventists Believe » : « Les écrits d’Ellen White ne remplacent pas les Écritures. Ils ne peuvent pas être mis sur le même plan. Les Saintes Écritures constituent le seul modèle par rapport auquel elle et tous les autres écrits doivent être jugés et auxquels ils doivent être soumis ».

Et comme Ellen White elle-même le souligne dans « The Great Controversy », « Le fait que Dieu ait révélé Sa volonté aux hommes par Sa Parole, n’a pas rendu inutile la présence constante et la direction du Saint-Esprit. Au contraire, l’Esprit a été promis par notre Sauveur pour faire comprendre la Parole à ses disciples, pour illuminer et faire appliquer ses enseignements ».

Ellen G. White était en effet une femme remarquable qui, accomplissant toutes les épreuves d’un vrai prophète telles qu’elles sont énoncées dans les Écritures, a contribué à la fondation de l’Église adventiste du septième jour. Et grâce aux conseils donnés par cette messagère spéciale, Dieu nous a bénis immensément ; et encore une fois, je m’inclus personnellement. Chaque jour, j’essaie de lire les Écritures et l’esprit de la prophétie. C’est une grande bénédiction pour moi personnellement et ce le sera pour vous aussi. Comme nous l’avons lu dans 2 Chroniques 20.20, la dernière partie, qui dit :

« Ayez confiance en l’Éternel, votre Dieu, et vous serez affermis. Ayez confiance en ses prophètes et vous réussirez »

Mes chers amis, je vous invite à accepter cette incroyable bénédiction que Dieu a donnée à son Église. J’ai découvert que plus je lis l’esprit de la prophétie, plus je me sens béni. Et aujourd’hui, tous ses écrits sont disponibles, non seulement en version papier, mais aussi en ligne. Il suffit d’aller sur le site egwwritings.org, de choisir votre langue et de commencer à lire. Je suis sûr que vous serez bénis lorsque vous lirez la sainte parole du Seigneur et lorsque vous lirez les écrits de l’esprit de prophétie, par l’intermédiaire d’Ellen White, la servante du Seigneur.

Prions ensemble :

Notre Père qui es aux cieux, merci de nous avoir envoyé, à des moments cruciaux et importants de l’histoire, des bénédictions qui ont mis votre peuple en relation directe avec les instructions de la salle du trône du ciel. Nous te remercions pour les écrits qui se trouvent dans la parole de Dieu, notre fondement de foi. Nous te remercions pour la Bible qui est si importante dans nos vies. Nous te remercions pour ses enseignements, pour sa compréhension prophétique, pour son éclairage sur la façon de vivre la vie en abondance, pour le récit des merveilleuses œuvres du Christ pendant qu’il était ici sur cette terre, et pour la promesse de son retour imminent. Nous te remercions pour la Bible et Seigneur, nous te remercions pour les écrits inspirés, pour l’esprit de prophétie d’Ellen White. Merci de nous avoir donné des instructions sur tant de sujets, des instructions pratiques, des instructions spirituelles, une compréhension qui nous guidera dans ces derniers jours de l’histoire du monde. Alors Seigneur, merci pour ces merveilleux cadeaux. Nous nous remettons entre tes mains, en te demandant de nous guider par la lecture de ta parole, par l’instruction et la lecture de l’esprit de prophétie, par la direction du Saint-Esprit dans nos vies, par notre vie de prière, en relation avec toi, afin que nous puissions témoigner aux autres du merveilleux salut en Christ, de son merveilleux service dans le sanctuaire, de sa merveilleuse justice, de son merveilleux message de santé, de son merveilleux message des trois anges et de la merveilleuse vérité et de l’espoir que Jésus reviendra bientôt. Nous demandons tout cela au nom puissant et merveilleux de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ. Amen !

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply