EvangélisationInternationales

La plus vieille église adventiste de l’Europe établit un centre d’influence

By juillet 15, 2020 No Comments

Oslo, Norvège | Victor Hulbert de la Division transeuropéenne / DIA

La plus vieille église européenne n’ayant jamais cessé ses activités se réinvente pour répondre aux besoins des populations en transformation du centre-ville d’Oslo. L’église adventiste du septième jour Betel, dont le bâtiment a été construit en 1885, possède un édifice à usage double qui a déjà abrité une assemblée florissante, une imprimerie et un sanatorium.

L’imprimerie et le sanatorium étant du passé, ce sont maintenant des étudiants universitaires adventistes qui résident ensemble dans l’ancien sanatorium et qui profitent de ce lieu sûr. L’église Betel même, qui a déjà vu son assemblée atteindre les 500 membres, n’est dorénavant visitée que par un peu plus d’une centaine de personnes.

Les dirigeants ont donc commencé à se demander comment augmenter son influence dans la ville de plus en plus sécularisée d’Oslo.

Quelques membres de l’église adventiste du septième jour Betel. Une photo de Victor Hulbert/d’ADAMS.

« Les gens ont encore des besoins spirituels, comme à l’époque de l’évangéliste John Matteson », a dit le pasteur David Havstein. Le pasteur Matteson a trouvé un public hautement réceptif lorsqu’il est arrivé en Norvège en 1878, et selon le pasteur Havstein, l’intérêt pour les choses spirituelles est toujours présent. Il faut toutefois approcher les gens de manières différentes.

D’après Victor Marley, président de l’Union norvégienne, « Cette église peut être une lumière en Norvège, chose dont cette nation a justement particulièrement besoin. » Orateur invité lors du service de consécration du sabbat 7 mars dernier, il a fait remarquer que Dieu rencontre les gens là où ils sont. En citant Romains 10:15, il a dit « Qu’ils sont [toujours bienvenus] les pieds de ceux qui annoncent… de bonnes nouvelles! »

L’église Betel offre maintenant des cours de norvégien gratuits aux migrants et des cours de cuisine. Elle exploite également un nouveau bar à cocktails sans alcool le samedi soir ainsi qu’un café de discussion. Et ces activités ne sont que le début du programme que l’église espère voir se développer avec le temps.

Delfred et Hanna Onde, tous les deux des élèves aux cours de norvégien, sont les gestionnaires du centre. Comme le pasteur Matteson, ils sont des missionnaires engagés, ayant servi en Estonie et plusieurs autres pays avant d’avoir été invités à Oslo. Ayant contribué à l’ouverture d’un centre d’influence à Tallin, en Estonie, leur expérience est inestimable dans le processus de revitalisation de la vieille église.

Un programme spécial de l’église adventiste Betel, à Oslo, en Norvège, s’est terminé par un chant de Beth Martin. Une photo de Victor Hulbert/d’ADAMS.

Tous les membres ne sont toutefois pas âgés. La plus jeune membre de l’équipe de direction est Beth Martin, une étudiante en science sportive de l’Université d’Oslo. Elle est très enthousiaste par rapport au bar à cocktails sans alcool, où on a accès, dans un lieu attrayant pour la population étudiante, à toute une gamme de jeux de société, à du tennis de table ainsi qu’à d’autres activités.

« Du trottoir à l’extérieur, on peut clairement voir les salles intérieures. Des passants ont vu ce que nous faisions et ont demandé s’ils pouvaient entrer. Ensuite, ils voulaient savoir à quand le prochain événement », a raconté Beth. Selon elle, les soirées deviendront très populaires.

C’est vrai également pour les cours de langue dirigés par une enseignante de niveau secondaire, Grethe Opsahl Deacon. Les groupes sont de plus en plus nombreux, ayant atteint leur capacité maximale. D’autres enseignants bénévoles sont donc recherchés. Et après quelques semaines seulement, deux dames viennent déjà à l’église pour s’exercer au norvégien. Puis d’autres encore se joignent aux cours de cuisine internationale.

Rolf Andvik, président de la Fédération de l’est de la Norvège, a insisté pour dire que la transformation était un projet d’église locale.

À gauche, David Havstein, pasteur principal de l’église adventiste du septième jour Betel.

« Il faut que ça vienne d’elle, a-t-il dit. Nous la soutenons entièrement et sommes également reconnaissants pour le soutien de l’Union, de la Division et de la Conférence générale, mais c’est l’église locale qui fait toute la différence. »

« Nous pourrions vendre cette propriété », a-t-il fait remarquer en référence aux sérieuses difficultés relatives au stationnement dans le centre-ville. D’un autre côté, il s’agit d’une présence adventiste au centre de la capitale norvégienne, ville ayant une conscience environnementale très aiguisée, en accord avec la philosophie adventiste. « Il règne ici une forte croyance que l’église est au bon endroit et que Dieu peut avoir, ici, un grand impact. »

Le service de consécration a eu lieu quelques mois seulement après l’ouverture du centre, qui a d’ailleurs, elle, eu lieu malgré les rénovations qui n’étaient pas tout à fait terminées.

D’après les dirigeants, Betel croit fermement qu’elle et les deux autres églises d’Oslo ont la responsabilité de faire connaître Dieu aux 675 000 habitants de la ville. Comme l’a chanté Beth Martin à la fin du programme de consécration, « De plus grandes choses encore sont à venir, de plus grandes choses encore restent à faire, dans la ville. »

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply