CoronavirusFrancophonie EuropéenneSanté

La Lignière face au Covid-19 : s’adapter, rebondir avec bienveillance

By avril 13, 2020 No Comments

Depuis mi-mars, notre Clinique fait face à une crise sans précédent. Le Covid-19 sévit à l’échelle mondiale et a forcé notre système à devoir s’adapter en un temps record pour traverser ce tsunami et en tirer des leçons.

Dans le contexte actuel, où nos patients perdent leur souffle, alors que la terre respire à nouveau, les Institutions de santé ont vu leur rythme d’activité s’emballer. Elles se sont retrouvées contraintes à un ensemble de restrictions étatiques pour respecter les directives de confinement et juguler la pandémie. Tout cela a radicalement bouleversé leurs pratiques. Et plus défiant encore parfois que le structurel, les institutions se sont retrouvées face à la gestion d’un incroyable bouillonnement d’émotions contrastées.

Le personnel soignant, certes, doit faire face à la peur d’être contaminé, lorsqu’il pénètre dans une chambre afin d’accomplir sa mission et sa vocation : accompagner des patients privés du lien avec leurs proches.

La Clinique La Lignière, Centre de Réadaptation et de Psychiatrie de Suisse Romande, s’est complètement réorganisée pour faire face à cette pandémie. Depuis le 13 mars, l’unité de crise LICA (Lignière Catastrophe) a piloté une reconversion des spécialisations existantes et a adapté l’organisation, afin d’être en mesure de soutenir le dispositif de réponse cantonale au Covid-19.

Partie intégrante de la filière de soins du canton, La Lignière s’est mise à disposition des structures hospitalières environnantes afin d’optimiser le flux des patients sortant d’une hospitalisation. Cela permet ainsi de désengorger les lits des soins intensifs des hôpitaux de la région vaudoise de la Côte.

Quatre zones de confinement ont été créées afin d’accueillir en toute sécurité 29 patients Covid-19 positifs. Car, bien qu’étant en fin de parcours hospitalier, ces derniers ne peuvent pas encore rentrer à domicile.

Mattia Benini, Directeur Général de La Lignière, s’engage : « Pour venir en aide à la communauté, nous sommes prêts à augmenter encore notre capacité d’accueil en fonction des ressources qui sont à notre disposition et dans le respect de la sécurité des patients comme du personnel. Nos défis sont nombreux : notre personnel doit aussi faire face à la propagation du virus (environs 8% des employés a été arrêté ou se trouve en quarantaine). Et la pénurie mondiale de matériels de soins, n’épargnant pas la Suisse, nous faisons tout notre possible pour mettre en place des procédures d’hygiène qui nous permettent d’avoir suffisamment de matériel à disposition durant toute la durée de ce long marathon ».

Pourtant, malgré toutes ces difficultés, un esprit de solidarité s’est manifesté comme jamais auparavant.

Désormais des physiothérapeutes et ergothérapeutes aident les patients dans leurs besoins essentiels. Des employés administratifs portent la blouse pour renforcer l’équipe de nettoyage… Chacun fait bien plus que sa propre part, pour le bien commun. Dans l’esprit des valeurs chrétiennes fondatrices de cet établissement. En effet, au cœur de l’identité de La Lignière, se trouve la mission de prendre en charge le patient dans sa globalité, cherchant à répondre à ses besoins biologiques, psychosociaux et spirituels.

Et pour élever les âmes, et réchauffer les cœurs, c’est dans cette même idée que résonnent, plusieurs fois par semaine, les notes de musique d’un violon, celui de Thierry Lenoir, aumônier des lieux. Au travers des harmonies et vibrations des cordes, vibrent les cœurs des patients et des collaborateurs. Des cœurs qui se relient à l’espoir d’un retour à la normale.

La Lignière

jethro

Author jethro

More posts by jethro

Leave a Reply