PrièreRéflexions spirituelles

Dieu répond à la prière… mais pas toujours comme on s’y attend !

By juillet 29, 2020 No Comments

Rodrick Chinodakufa est écrivain pigiste. Il habite à Mutare, au Zimbabwe.

Dieu répond parfois aux prières de façons mystérieuses. C’est par l’intermédiaire de ma mère en colère qu’il a répondu à la mienne.

Bien qu’élevé dans une famille méthodiste, je fréquente rarement l’église. Lorsque le reste de ma famille va à l’église, moi, je reste à la maison pour lire. Étant un passionné de la lecture, je dévore tout ce qui est imprimé – sauf les livres religieux.

Un jour, Roméo, mon frère aîné, se joint à l’Église adventiste. Il a des tas de livres religieux, mais pour moi, c’est sans intérêt. À mon avis, les livres chrétiens sont ennuyeux. Plus tard, quand mon frère se marie et quitte la maison, il emporte tous ses livres, sauf un : La tragédie des siècles.

La situation financière de notre famille se corse un peu. Je n’ai plus d’argent de poche. Je ne peux plus acheter de livres, je n’ai donc plus rien à lire ! En désespoir de cause, je prends La tragédie des siècles et en feuillète les pages. Je remarque l’expression « jugement investigatif ». Qu’est-ce que ça veut bien dire ? Cette expression m’intrigue beaucoup parce qu’elle a la saveur d’une histoire de détective.

Au fond, les livres chrétiens ne sont peut-être pas si ennuyeux que ça ! Je m’assieds et en commence la lecture.

UN LIVRE QUI CHANGE LA VIE

La tragédie des siècles m’impressionne ! Ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais, mais je ne suis pas déçu. Je veux lire d’autres livres du même auteur.

« As-tu d’autres livres d’Ellen White ? »

Roméo me regarde, perplexe, puis me tend Patriarches et prophètes, Prophètes et rois, Jésus-Christ, Vers Jésus, et d’autres encore.

Je dévore tous ces livres. Et ils changent complètement ma vie ! J’éprouve maintenant le besoin d’accepter Jésus dans ma vie et désire enfin fréquenter l’église. Mais à quelle église aller ? À l’église méthodiste de ma famille ? À l’église adventiste ? Je prie Dieu de me guider.

UNE MÈRE EN COLÈRE

Un jour, je fais quelque chose qui déchaîne la colère de ma mère. « C’est parce que tu ne vas pas à l’église que tu es aussi indiscipliné ! crie-t-elle. Dès samedi, tu vas commencer à aller à l’église adventiste de ton frère. Il a déjà été aussi indiscipliné que toi. Mais après être devenu adventiste, il est devenu un homme bon et a épousé une bonne adventiste. Je veux que tu ailles à cette église ! » Elle sort de la pièce en trombe, et moi, je reste assis en silence. Soudain, je me rends compte que Dieu s’est servi de la colère de ma mère pour répondre à ma prière.

SUIVRE LES DIRECTIVES DE DIEU

Le sabbat suivant, je me rends à l’église adventiste centrale Dangamvura, à Mutare, où j’habite. Quatrième plus grande ville du Zimbabwe, Mutare est située à la frontière orientale du Mozambique. C’est cette église que Roméo fréquente. Il sursaute en me voyant y entrer.

« Tu veux dire que ces livres ont accompli ce que je n’ai pas réussi à faire pendant si longtemps ? » me demande-t-il. Je m’inscris à une classe d’études bibliques, et un an plus tard, me fais baptiser. Avec le temps, je deviens diacre, puis chef diacre, puis ancien. J’épouse également une merveilleuse adventiste. Nous avons maintenant deux enfants.

Dieu a utilisé un livre, un manque de moyens financiers, et une mère en colère pour me conduire à lui. Je lui en serai éternellement reconnaissant.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply